Deux nouvelles grilles de salaires minimaux

Nous vous informons qu’un accord est intervenu concernant la revalorisation des salaires minimaux, qui n’avaient pas été modifiés depuis avril 2013. Le nouveau barème s’applique au 1er juillet 2015. Il sera suivi d’une deuxième grille au 1er octobre 2015.

 

L’accord prévoit en effet une revalorisation en deux temps pour la plupart des niveaux.

 

Salaire minimum et salaire réel

 

La grille représente les nouveaux salaires minimaux professionnels applicables à tous les salariés de la profession à compter du 1er juillet 2015.

 

Toutes les entreprises de la branche sont concernées, quelle que soit leur taille, qu’elles pratiquent un horaire collectif de 35h ou des forfaits plus élevés, à la semaine, au mois ou à l’année. Les salaires minimaux ont un caractère obligatoire et aucun salarié ne peut percevoir un salaire inférieur au minimum conventionnel correspondant à son degré dans la classification, exprimé pour 151.67 h de travail mensuel.

 

Le minimum s’apprĂ©cie en comparant le salaire rĂ©el pour 151.67 h au minimum du degrĂ© correspondant au profil d’emploi occupĂ© par le salariĂ©. De plus, le salaire mini n’est pas un salaire de base. Il peut donc ĂŞtre comparĂ© au salaire de base du salariĂ©, augmentĂ© Ă©ventuellement des primes non conventionnelles et non conditionnelles (la perte de la prime aurait pour effet de passer le salaire en dessous du minimum, ce qui n’est pas possible) et autres avantages propres Ă  l’entreprise, ramenĂ©s Ă  la base 151h67.

 

Attention, si le minimum conventionnel est atteint en ajoutant des éléments de salaires, ces éléments doivent supporter toutes les majorations, au même titre que le salaire de base.

 

Important : les majorations pour heures de nuit, dimanche, jours fériés ne peuvent pas être intégrées au salaire pour le comparer au minimum de la grille. N’hésitez pas à nous consulter en cas de doute.

 

Salaires forfaitaires : le salaire réel est comparé au mini, recalculé pour le nombre d’heures comprises dans le forfait, en tenant compte des majorations pour heures supplémentaires et des éventuelles majorations pour heures de nuit ou dimanche. Cette méthode s’applique à toutes les catégories de personnel au forfait, y compris les cadres.

 

Horaire collectif supérieur à 35 h : le réel est comparé au mini recalculé pour l’horaire, majoré de 25 % par heure au-delà de 35 h, quelle que soit la taille de l’entreprise.


Document(s) joint(s)