ALCOOL SUPPORT D’AROMES : LA FCD EST PREVENUE

 

La FEB a adressé un courrier à la FCD pour informer les acteurs de la grande distribution de la position  que nous avons prise à l’égard de l’étiquetage mentionnant la présence d’alcool pulvérise sur les produits lorsqu’il sert de support d’arôme :  

 

Extraits du courrier :

« Ainsi, par courrier en date du 5 novembre 2015, l’Administration française nous a informés que lorsque l’alcool est utilisé en support d’arômes en pulvérisation après cuisson, il est nécessaire de l’étiqueter dans le produit fini sauf si le fabricant peut démontrer par des tests appropriés que l’alcool utilisé n’a pas de rôle de conservation dans le produit. »

 

 

« Nos adhérents ont bien pris compte de cette nouvelle interprétation et vont donc modifier au fur et mesure les emballages des produits concernés lors des réimpressions des nouveaux packs. Cela se fera naturellement en concertation avec les distributeurs pour les produits à marque de distributeurs.

Aussi, pour ces produits et en vue d’une bonne information du consommateur, notre syndicat, conjointement avec la Fédération des entreprises de Boulangerie, recommande la mention d’étiquetage suivante : arôme (contient alcool). Vous trouverez ci-joint la position établie à cet effet, qui a été communiquée à la DGCCRF. »

 

« Pour la mise en conformité des emballages, la DGCCRF autorise l’utilisation des emballages actuels sans la mention jusqu’au 31 juillet 2016, et a indiqué que passé ce délai, les directions départementales évalueraient au cas par cas les suites à donner. »

 

« Enfin et comme précisé dans notre position syndicale ci-jointe, toute allégation de type « sans conservateur » est proscrite sur les produits dans lequel l’alcool en tant que support d’arôme doit être étiqueté car ayant un rôle de conservation, compte tenu de son caractère trompeur pour le consommateur. »

 

« Nous vous remercions de bien vouloir informer vos membres de cette nouvelle interprétation de la DGCCRF. »