Boulangerie : notre réponse au ministre de l’Economie et des Finances

Mercredi 13 dĂ©cembre, Bruno Le Maire, interrogĂ© sur une possible fusion des Chambres de Commerce et d’industrie et des chambres de mĂ©tiers et d’artisanat, a fait une sortie sur les viennoiseries industrielles, affirmant qu’« un croissant fait avec amour par un boulanger au petit matin aura toujours plus de goĂ»t qu’un croissant industriel surgelĂ© Â».

 

https://twitter.com/BrunoLeMaire/status/940960922994081794

 

La Fédération a souhaité réagir et a envoyé un courrier au ministre afin de le rencontrer pour lui présenter la filière de la boulangerie industrielle et ses atouts.

 

Vous trouverez ci-dessous le courrier envoyé par la Fédération.


Document(s) joint(s)