Création de l’Agence nationale de santé publique (ANSP)

L’Agence nationale de santé publique (ANSP) vient d’être officiellement créée.  Née de la fusion de 3 instituts sanitaires,  l’Institut de veille sanitaire (InVS), l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), et l’Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus), ce nouvel établissement public, prévu par la loi de modernisation du système de santé, sera placé sous la tutelle du ministère de la Santé.

 

Les missions de cette nouvelle agence sont les suivantes : l’observation épidémiologique et la surveillance de l’état de santé des populations, la veille sur les risques sanitaires,  la politique de la santé et la réduction des risques pour la santé, le développement de la prévention et de l’éducation pour la santé, la préparation et la réponse aux menaces , alertes et crises sanitaires, le lancement de l’alerte sanitaire.

 

Elle assure la mise en oeuvre d’un système national de veille et de surveillance sanitaire, dont elle définit les orientations, anime et coordonne les actions dans le respect des missions dévolues aux agences régionales de santé.

Elle met en œuvre en lien avec les régimes obligatoires d’assurance maladie et les services statistiques des départements ministériels concernés un outil permettant la centralisation et l’analyse des statistiques sur les accidents du travail, les maladies professionnelles, les maladies présumées d’origine professionnelles et de toutes les autres données relatives aux risques sanitaires en milieu du travail.