Indice Magasins 2ème trimestre 2015

Printemps en berne

 

Le recul constaté en début d’année sur l’activité de l’année précédente se confirme : la faute à une conjoncture défavorable, bien entendu (météo, ponts, etc.), illustrée par l’absence d’une reprise effective que l’on attend toujours, telle sœur Anne…

 

Conclusion, rien ne poudroie à l’horizon, les professionnels naviguent à vue, et les consommateurs boudent leur plaisir en évitant les rayons pains, et plus surprenant, le rayon traiteur.

 

L’été, qui s’annonce sous de meilleurs auspices, sera déterminant.


Document(s) joint(s)