Le pain, une Ă©nergie durable

boulangerie-1b

 

 

Un sondage Louis Harris/ Saveurs de l’Année a révélé que les Français classent le pain comme l’aliment ayant le plus de goût, loin devant les surgelés, les produits laitiers, les fromages et mêmes les poissons frais!

 

Autre Ă©lĂ©ment intĂ©ressant de ce sondage : les Français attachent une importance croissante au critère «santé» pour apprĂ©cier un aliment. Un avis qui ne peut que rĂ©jouir les boulangers qui ont toujours dĂ©fendu les valeurs nutritionnelles du pain! Pauvre en graisses, riche en glucides complexes, le pain est un aliment Ă©nergĂ©tique qui contient d’autant plus de fibres qu’il est complet. Il permet d’amĂ©liorer le rapport lipides-glucides de notre alimentation qui reste trop souvent dĂ©sĂ©quilibrĂ©e. A ce titre, le pain rĂ©pond Ă  4 des 9 critères prioritaires dĂ©finis par le PNNS (Programme National Nutrition SantĂ©) dans le cadre de son programme de lutte contre l’obĂ©sitĂ© et les risques de maladies cardio-vasculaires (1). Rappelons que le pain apporte des protĂ©ines, des minĂ©raux (phosphore, magnĂ©sium), des vitamines (B1, B3, B9) et des fibres.

 

Sain, le pain s’avère donc être un «aliment essentiel» pour tous, grands comme petits, et en particulier les écoliers et les sportifs: son index glycémique bas (2) en fait un aliment performant pour tous ceux qui doivent fournir des efforts importants, qu’il s’agisse des muscles ou du cerveau! En cela, il est recommandé de manger du pain au petit déjeuner, plutôt que des céréales ou des biscuits.

 

Rappelons que, selon une enquête réalisée par la marque Rétrodor, plus de huit Français sur dix (85%) considèrent le pain comme un produit gastronomique à part entière, qui s’apprécie seul (92%) et qui se consomme par gourmandise, ou par plaisir (93%). Le pain est aussi un symbole de la gastronomie française pour 78% des répondants, juste après le fromage (87%) et le vin (85%).


(1) D’après l’étude Nutinet-Santé, les apports quotidiens en fibre de nos concitoyens sont insuffisants. Seuls 22% des hommes et 12% des femmes atteindraient le seuil minimum de 25 gr/jour, tels que recommandés par les professionnels de la santé. Le pain, sous toutes formes, avec un « plus » pour les pains à base de farines complètes, contribuent largement avec les légumineuses (légumes secs notamment), les fruits, les biscottes, le riz complet, les pâtes complètes aux apports de fibres dans l’alimentation. Le pain peut représenter entre le quart et la moitié des apports journaliers, selon les régimes.

 

(2) Il existe bien entendu des variantes selon les types de pain et les farines utilisées. Nous parlons ici de pain courant, à l’exclusion des pains de mie ou briochés.