LE MARCHE DE LA PANIFICATION EN RECUL

La panification a représenté en 2015 62,3% des farines écrasées et livrées par la meunerie française (source ANMF).

 

Le marché se répartit de la  manière suivante : 58,75% pour les boulangeries artisanales ;  31,80%, pour les boulangeries industrielles et 9,45% pour les ateliers de grandes surfaces. On  notera que le marché de la panification a reculé de 2% (chiffre à relativiser car la meunerie ne comptabilise pas les farines importées dans ce calcul, celles-ci totalisant 7% du total), et qui traduit la plus forte baisse enregistrée depuis 10 ans. Cette baisse se répartit à 2,3% pour la boulangerie artisanale par rapport à 2014, ainsi que pour les ateliers de GMS, et à 1,1% pour la boulangerie industrielle.

 

La meunerie française compte 360 entreprises, pour 427 unités de production. Les 4 premières d’entre elles écrasent 56% de la production de farine.