Les terminaux de cuisson sont morts, vive les panèteries !

Les enseignes où sont vendus et fabriqués en partie les pains, qui ne peuvent s’appeler boulangerie en raison d’un décret de 1998, ont choisi une nouvelle dénomination pour nommer leurs points de vente. Ils se désignent désormais sous l’appellation Panèterie.

 


Document(s) joint(s)