LESAFFRE INVESTIT DANS LA NUTRITION SANTE

Le numĂ©ro un mondial de la levure acquiert l’anglais LFI Tollbend et l’espagnol Tecno Bakery. Parallèlement, le groupe familial accĂ©lère en nutrition-santĂ©.

 

Le groupe familial Lesaffre, leader mondial de la levure boulangère, vient d’acquĂ©rir coup sur coup deux sociĂ©tĂ©s spĂ©cialisĂ©es dans les ingrĂ©dients de panification. La première acquisition est le britannique LFI Tollbend, Ă  Worcester, qui produit des ingrĂ©dients pour la boulangerie et le secteur des aliments transformĂ©s, avec une capacitĂ© de production sans gluten qui manquait jusqu’à prĂ©sent au groupe nordiste, qui compte l’exploiter Ă  destination de tout le marchĂ© europĂ©en. LFI Tollbend emploie 35 salariĂ©s. La seconde est Tecno Bakery, Ă  Barcelone, qui emploie 15 salariĂ©s dans les amĂ©liorants enzymatiques et correcteurs de meunerie : des produits Ă  mĂŞme de compenser les variations de qualitĂ© de farine selon les rĂ©coltes.

Les deux entitĂ©s sont modestes au regard de la taille de Lesaffre, fort de ses 55 usines et de ses 9.300 salariĂ©s. Mais elles confortent le mĂ©tier historique de la levure par des complĂ©ments de produits, de capacitĂ©s de formulation et d’assistance technique Ă  la fabrication du pain, pour dĂ©finir la bonne fermentation, selon les spĂ©cificitĂ©s très rĂ©gionales de la boulangerie. Lesaffre compte 38 Â« baking centers Â» dans le monde et quatre « culinary centers Â». « Ce n’est pas une inflexion stratĂ©gique, cela correspond Ă  notre volontĂ© de coller au terrain, en amenant des produits les plus adaptĂ©s aux besoins des clients Â», explique Antoine Baule, directeur gĂ©nĂ©ral du groupe de Marcq-en-Baroeul.

Profils aromatiques

DĂ©jĂ  prĂ©sent par ses levures dans un pain sur trois produit sur la planète, Lesaffre vient ainsi de lancer une marque de levains, Livendo, proposant un large spectre de profils aromatiques pour « stimuler l’imagination et la crĂ©ativitĂ© des boulangers Â». Cette gamme se dĂ©cline en plus de vingt solutions diffĂ©rentes Ă  l’instar de levains vivants issus de la fermentation de farines biologiques, ou des formulations enrichies en malt, en acides organiques ou en Ă©pices.

 

En parallèle, le groupe de la famille Lesaffre poursuit sa diversification rapide vers la nutrition-santĂ©, qui reprĂ©sente dĂ©jĂ  30 % de son chiffre d’affaires. L’an dernier, le groupe a pris le contrĂ´le de l’italien Gnosos, qui compte 200 salariĂ©s et rĂ©alise 80 millions d’euros de chiffre d’affaires. une sociĂ©tĂ© experte en ingrĂ©dients de fermentation pour la pharmacie, la nutraceutique, la cosmĂ©tique et l’industrie vĂ©tĂ©rinaire. Elle dĂ©tient un portefeuille de plus de 40 brevets internationaux. Lesaffre dĂ©veloppe aussi une activitĂ© de protection biologique des plantes, via sa filiale Agrauxine, Ă  Angers, mais aussi des probiotiques destinĂ©s Ă  renforcer les dĂ©fenses immunitaires chez l’homme. Lesaffre compte grandir encore dans ce domaine, dont la croissance est beaucoup plus Ă©levĂ©e (5 % l’an) que celle de la boulangerie traditionnelle. Le groupe nĂ© en 1853, toujours 100 % familial, accĂ©lère fortement son dĂ©veloppement depuis quelques annĂ©es. Il rĂ©alise un chiffre d’affaires de 1,8 milliard d’euros contre 1,4 milliard un an plus tĂ´t.